Recette : Baume au lait maternel

Recette du baume au lait maternel

Votre or blanc est précieux et ses qualités innombrables ! On se souvient toutes de ces séances de tire-lait parfois déprimantes (et ce maudit flacon qui ne se remplit pas assez…). Alors, lorsque vous vous retrouvez finalement avec ce même flacon non consommé et plus forcément adapté à bébé (qui préfère téter à la source ou voue désormais une passion pour les bananes) ou que vous le retrouvez caché au fond du congélo derrière le sachet de frites, il y a de quoi frôler le burnt-out lacté ! Heureusement, de supers mamans expérimentées ont développé au fil du temps toutes sortes de recettes géniales, dont celle du baume au lait maternel. Une crème hydratante pour le corps, idéale pour les peaux sèches, l’eczéma… et personnalisable !

POURQUOI RÉALISER VOTRE CRÈME DE SOIN AU LAIT MATERNEL ?

  • Utiliser le lait “en trop” plutôt que de le jeter (votre or blanc est précieux !)
  • Utiliser du lait maternel que vous ne pouvez plus donner à votre petit bout (réchauffé deux fois déjà, lipasé et qui n’a pas été bouilli avant congélation ou encore qui arrive bientôt au temps maximal de conservation)
  • Créer votre crème hydratante 100% naturelle, faite maison, et personnalisable
  • Prendre soin de votre peau, et de celle de bébé, en profitant des supers vertus du lait maternel : hydratant, antiseptique, cicatrisant, calmant.
  • Soigner les petits problèmes de peau de toute la famille
  • Vous faire plaisir !

LE BAUME AU LAIT MATERNEL EST IDÉAL SUR :

  • les fesses de bébé, en cas d’érythème, de rougeur, d’irritations
  • les mamelons abîmés : crevasses, morsures, mamelons endoloris
  • les lèvres gercées
  • les coups de soleil
  • les bobos divers et variés : irritations, brûlures légères, égratignures, griffures…
  • les boutons : acné, varicelle
  • les croûtes de lait
  • les mains sèches

PETITES DÉFINITIONS "COSMÉTO"

L'émulsion

Une émulsion sert à hydrater, nourrir et protéger la peau. C’est le mélange homogène de deux liquides qui ne se mélangent pas naturellement, comme l’eau et l’huile. Ou, dans notre recette, le lait maternel (qui contient 87% d’eau) et l’huile végétale. Pour stabiliser l’émulsion, un troisième ingrédient intervient : l’émulsifiant (ici, la cire).

Composition d'une émulsion

Une émulsion est composée de 4 phases :

  • la phase aqueuse (eau, hydrolat, lait maternel…) qui hydrate la peau
  • la phase huileuse (huile végétale, macérat) qui nourrit et protège
  • l’émulsifiant (la cire) chargé de stabiliser l’émulsion
  • les actifs et conservateurs (huiles essentielles, conservateurs…)

POUR 100ml DE BAUME, J'AI BESOIN DE ...

Ingrédients

  • 46g de lait maternel à température ambiante
  • 46g d’huile (de calendula bio par exemple)
  • 4g de cire (d’abeille, de riz…)*
  • 4g de Leucidal (conservateur)
  • 0,2g de vitamine E (antioxydant) = 7 gouttes

*Pour obtenir un bel aspect chantilly, optez pour une cire “émulsifiante”.

Matériel

  • Une casserole
  • Une spatule
  • Un bol
  • Un fouet
  • Un pot en verre + couvercle

PRÉPARATION

  • Lavez-vous soigneusement les mains.
  • Désinfectez votre plan de travail et stérilisez vos ustensiles à l’alcool à 70°.
  • Faites fondre la cire et l’huile végétale à feu doux.
  • Mélangez doucement pour homogénéiser la préparation.
  • Retirez du feu et versez dans un bol (changer de récipient permettra d’incorporer le lait en homogénéisant la chaleur).
  • Ajoutez le lait maternel.
  • Fouettez rapidement jusqu’à ce que la préparation épaississe et refroidisse (environ 2-3 minutes). Vous pouvez mettre le bol dans de l’eau très froide pour accélérer le processus et favoriser l’émulsion.
  • Ajoutez la vitamine E et le Leucidal.
  • Fouettez à nouveau.
  • Versez dans un pot en verre.
  • Conservez votre baume au frigo.

RECOMMANDATIONS

Des conditions d'hygiène irréprochables

Un soin home-made doit être préparé dans des conditions d’hygiène irréprochables. Nettoyez votre plan de travail avec de l’alcool à 70°. Stérilisez vos ustensiles avec ce même alcool ou en les mettant à bouillir 10 minutes dans une casserole. Lavez-vous bien les mains et attachez vos cheveux.

La conservation de votre baume au lait maternel

Le conservateur n’est pas obligatoire, mais il limite de beaucoup la durée de vie de votre soin. Sans conservateur, votre baume au lait maternel pourra se conserver 10 jours maximum au frigo. Soyez toujours vigilante à son aspect et à son odeur. En cas de doute, jetez-le. Avec conservateur, vous pourrez le conservez 3 mois, de préférence au frigo. On peut le garder dans sa salle de bain à température ambiante sauf en cas de grosses chaleurs.

Pour une utilisation optimale

Utilisez une cuillère ou une spatule pour récupérer du baume. Cela favorisera sa bonne conservation et évitera de déposer des microbes dans le pot.

QUESTIONS DIVERSES

Puis-je utiliser du lait congelé ?

Oui, après l’avoir décongelé. Pour la recette, le lait doit être au moins à température ambiante. S’il y a une trop grande différence de température entre la phase huileuse et la phase aqueuse, l’émulsion risque de ne pas prendre.

Puis-je utiliser une autre huile ou une autre cire ?

La recette propose une base neutre que vous pouvez adapter selon vos envies ou selon ce qui conviendra le mieux à votre peau : huile de pépins de raisin, huile d’abricot, cire d’abeille ou de riz…

À quoi sert la vitamine E ?

La vitamine E est un actif antioxydant naturel et un conservateur pour les huiles. Elle prolonge la durée de conservation de votre soin et empêche la partie grasse du baume de rancir. La vitamine E est aussi réputée pour ses propriétés anti-âge et anti-inflammatoires (par exemple en cas de coups de soleil ou d’érythèmes). Elle hydrate la peau et maintient son élasticité.

La recette contient déjà de la vitamine E. Pourquoi utiliser aussi un conservateur ?

La vitamine E et le conservateur ont deux utilités bien distinctes. La vitamine E évite le rancissement de l’huile mais ne permet pas la conservation de la phase dite aqueuse (le lait maternel). Vous aurez donc besoin de deux actifs pour conserver chacune des phases (aqueuse/huileuse) de la recette. Certaines mamans préfèrent ne pas ajouter d’actifs. C’est une possibilité mais :
– le baume se conservera moins longtemps (à envisager pour une petite quantité utilisée dans la semaine)
-il vous faudra être très attentive à l’évolution du baume dans le temps (odeur et texture).

Puis-je utiliser un autre conservateur ?

Il existe effectivement d’autres conservateurs, comme le Cosgard. Dans la recette, nous vous conseillons le Leucidal en raison de ses propriétés : ultra-doux, hydratant, efficace et 100% naturel. À base de probiotiques, le Leucidal est sans alcool, sans conservateur, sans paraben et sans salicylat. Il convient ainsi aux enfants de moins de 3 ans et aux peaux les plus sensibles.

Mon baume est très liquide...

Cela peut être dû à une quantité insuffisante de cire.

Cet article vous intéresse ? Épinglez-le sur Pinterest !

Epingle pinterest pour la recette du baume au lait maternel
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

POUR PROLONGER LA LECTURE...

.