Bébé refuse le lait tiré !

Vous êtes devenue une pro du tire-lait et vous avez même prévu la quantité optimale pour votre bout de chou, vous avez trouvé la perle rare pour garder bébé, le combo est presque parfait … Et pourtant… bébé refuse le lait tiré et fait la grève de la faim quand vous n’êtes pas là ! Gardez confiance (et votre patience) ! Toute situation nouvelle, tout changement demande du temps, même pour nous adultes. Voici 8 astuces à tester, dans l’ordre que vous voulez.

Table des matières

Bouger

Petit challenge à mettre en place mais qui fonctionne avec de nombreux bébé allaités : donner le lait tiré tout en bougeant ou en berçant. Cela peut sembler étonnant mais c’et pourtant une technique efficace. Peut-être avez-vous déjà remarqué que votre enfant était plus calme quand vous le portiez à bras tout en marchant ? Ou encore que vous aviez pris l’habitude inconsciente d’être en mouvement quand vous aviez votre petit.e en portage et que vous attendiez le train / pour traverser la rue…? C’est parce que le mouvement est source d’apaisement.

Tenir la distance

Des professionnelles de la périnatalité ont remarqué qu’il était plus difficile de proposer du lait tiré à un bébé allaité lorsqu’il y avait une trop grande proximité physique avec la personne qui le garde. Pour ces enfants, proximité est, en effet, synonyme de tétée. C’est d’autant plus frustrant pour eux dans ce genre de situation. Proposez à la nounou ou à la personne qui garde votre enfant de le nourrir dans son transat, ou encore sur les genoux mais son dos contre le ventre de l’adulte s’il s’assoit seul. Parfois, cette astuce suffit à débloquer le refus. 

Si bébé refuse le lait tiré, mettez un peu de distance en le mettant dos à votre ventre pour le nourrir.

Jouer avec la température

Au moment de la préparation du repas, proposez à la personne qui garde bébé de chauffer le lait tiré.  Pourquoi? Tout simplement pour se rapprocher de la température corporelle et de celle du lait lorsqu’il est bu directement à la source. On ne s’en rend pas toujours compte mais cela tient parfois à un petit détail (en apparence anodin). 

Changer de contenant

L’idée est que bébé ait un contenant à la maison (généralement au moins le sein maternel) et un contenant différent à la crèche ou chez la nounou. Vous avez compris l’idée : un contenant distinct pour chacun de ses deux lieux de vie. Quand cela est possible, évitez le biberon et la tasse à bec qui ne sont pas vraiment pas des amis de l’allaitement (et est susceptible de provoquer une confusion sein-tétine). Optez plutôt pour une seringue sans aiguille, une cuillère, un verre ou un dal (dispositif d’aide à la lactation). 

Le saviez-vous ?

Un nouveau-né est capable de boire du lait maternel à la cuillère ou au verre dès sa naissance. Pour cela, il suffit d’approcher le contenant près de sa bouche et de le pencher doucement pour que le lait soit en contact avec ses lèvres. Le bébé va laper le lait maternel et contrôler de lui-même la vitesse à laquelle il boit. On ne verse jamais le lait dans sa bouche.

Proposer des variantes

Cette astuce s’applique uniquement aux bébés diversifiés : il s’agit de proposer votre lait tiré sous une autre forme, via des recettes lactées, testées et approuvées. En top 1 des recettes pour bambins allaités qui refusent le lait tiré, on trouve le flan au lait maternel. C’est LA recette qui fonctionne le mieux et qui vous permettra, par la suite, de nombreuses variantes, au fur et à mesure de l’avancée de la diversification alimentaire. Vous pouvez aussi tester la recette des pancakes au lait maternel qui permet elle-aussi une grande créativité culinaire.

Poser des mots

Prenez un peu de temps avec votre enfant pour poser des mots sur ce que vous êtes tous les deux en train de vivre : les raisons de sa garde, vos émotions, les siennes… Vous trouvez votre bébé trop petit ? Vous avez l’impression qu’il ne prête pas une oreille attentive à ce que vous lui dites ? Et pourtant ! Un tout petit enregistre les infos inconsciemment, il perçoit vos émotions, ressent la musicalité de votre voix et observe les expressions de votre visage. Mettre des mots permet souvent de désamorcer des situations tendues (et pas seulement avec bébé!).

Lire

Parfois, on ne trouve pas les mots. Alors, il y a les livres ! Il se passe tellement de chose avec une histoire, on peut passer un bon moment ensemble, se rassurer, s’identifier, se sentir moins seul.e. N’hésitez pas à proposer des albums jeunesse bienveillants évoquant la séparation, la crèche, la nounou et les retrouvailles. Notre album pépite, celui qui nous a aidé à traverser les premières séparations était A ce soir ! de Jeanne Ashbé. Je ne peux que vous le recommander !

Lâcher prise

Vous avez tout testé et rien ne fonctionne ? C’est peut-être le moment de lâcher prise, de prendre le temps pour tout le monde de s’adapter à ces changements et de faire confiance à votre enfant. Certains bébés ne jurent que par le sein et préfèrent boire « à la source ». Ils mangent peu la journée lorsqu’ils sont gardés et se rattrapent le soir avec leur maman. Parfois, il suffit juste d’un peu de temps pour que les choses se mettent en place.

Vous aimez cet article ?
Épinglez-le sur Pinterest !

Epingle pinterest pour l'article bébé refuse le lait tiré
Epingle pinterest pour l'article bébé refuse le lait tiré
Epingle pinterest pour l'article bébé refuse le lait tiré

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *